Ampoules incandescentes

Caractéristiques des ampoules incandescentes

Les ampoules incandescentes sont composées d’un filament de tungstène, évoluant dans un gaz inerte de type argon ou krypton. A la place du gaz se trouve parfois tout simplement du vide. Le tout se trouve dans ce verre qui isole les composants de l’oxygène, afin d’éviter que le filament brûle trop vite.

Principes de fonctionnement des ampoules à incandescence

Le verre permet de séparer l’intérieur de l’ampoule du milieu extérieur, cela pour éviter que le filament, à haute température, brûle instantanément du fait de la présence d’oxygène. Cela n’empêche que le filament se vaporise peu à peu au cours de l’éclairage, pour perdre de la matière par sublimation. Cette vapeur métallique se condense sur l’enveloppe plus froide, donnant parfois la présence de cette teinte noirâtre sur le verre, lorsque l’ampoule arrive au terme de sa vie.

Durée de vie et consommation des lampes incandescentes

La durée de vie d’une ampoule à incandescence est de 1000 heures, ce qui signifie des mois d’éclairage. Pour ce qui est de la consommation, l’énergie consommée équivaut à la puissance restituée. Donc, pour une consommation de 60 Watts (W), la puissance restituée sera de 60W. Cela obéit bien à loi scientifique fondamentale : rien ne se crée, tout se transforme.

Le caractère écologique des ampoules incandescentes

Avec l’absence de mercure, une ampoule incandescente sera dénuée de produits toxiques (l’argon ou le krypton étant inoffensifs pour l’organisme dans ces proportions).  Cela représente un grand avantage qu’elle détient sur ses homologues, à l’instar principalement des lampes à vapeur de mercure. Du fait de sa simplicité de fabrication, elle est facilement recyclable, et peut être jetée à la poubelle, sans traitement particulier. 

Par ordre décroissant
Afficher en Grille Liste

Produits 1-12 sur 84

Page
par page
Par ordre décroissant
Afficher en Grille Liste

Produits 1-12 sur 84

Page
par page